Stratégie d’université : Toulouse 3 et la transformation pédagogique

  • Tout l’été nous vous proposons de retrouver des grands entretiens publiés sur ce blog en 2014-2015 et qui présentaient des stratégies d’établissements

.L’université Toulouse 3 Paul-Sabatier, la grande université scientifique de Toulouse, va bientôt construire un nouveau campus qu’elle veut exemplaire tant sur le plan énergétique que pédagogique. Entretien avec son président, Bertrand Monthubert, qui évoque également son implication dans la construction de l’Université fédérale Toulouse Midi-Pyrénées.

Olivier Rollot : Entre 2017 et 2019 vous allez construire onze nouveaux bâtiments sur 56 000 m2. L’occasion pour vous d’associer tout le personnel à la construction d’un campus que vous voulez exemplaire.

Bertrand Monthubert : Dans le cadre d’un projet que nous avons appelé « neOCampus », nous travaillons à ce que tous les bâtiments soient innovants, en matière énergétique notamment, grâce à nos forces dans la recherche. Neuf laboratoires (matériaux, énergie-lumière, informatique, etc.) sont ainsi associés au projet pour réfléchir à la construction de bâtiments qui seront des laboratoires grandeur nature de nos travaux de recherche.… Lire la suite

Stratégie d’université : la fusion UPEC/UPEM

  • Tout l’été nous vous proposons de retrouver des grands entretiens publiés sur ce blog en 2014-2015 et qui présentaient des stratégies d’établissements.

Université pluridisciplinaire (médecine, droit, lettres, sciences économiques, etc.) recevant plus de 30 000 étudiants, l’université Paris-Est Créteil Val-de-Marne (UPEC) est engagée dans un mouvement de fusion avec l’université Paris-Est Marne-la-Vallée (UPEM). Son président, Luc Hittinger, revient sur les enjeux de cette fusion et, plus largement, sur l’actualité de son université.

Luc HittingerOlivier Rollot (@O_Rollot): La fusion entre vos deux universités, qui devrait intervenir le 1er janvier 2017 et créer un ensemble de 41 000 étudiants (30 000 pour l’UPEC et 11 000 pour l’UPEM), est dans toutes les têtes sur vos campus. Vous pouvez nous en expliquer la genèse ?

Luc Hittinger : C’est une fusion un peu particulière puisque ce sera la première qui interviendra en Ile-de-France. Pour la comprendre il faut se reporter aux origines de l’université Paris-Est Créteil Val-de-Marne qui fut fondée il y a 44 ans pour accompagner la création et le développement de Créteil et de sa région.… Lire la suite

Stratégie d’école : Centrale/Supélec et la fusion

  • Tout l’été nous vous proposons de retrouver des grands entretiens publiés sur ce blog en 2014-2015 et qui présentaient des stratégies d’établissements.

Leur processus de fusion a commencé il y a deux ans : Centrale et Supélec ne seront plus qu’une seule école en 2015 et délivreront un cursus ingénieur unique en 2017. Directeur de ce nouvel ensemble, Hervé Biausser explique comment il a réussi la fusion entre les deux écoles.

Hervé BiausserOlivier Rollot (@O_Rollot) : Ça y est : Centrale et Supélec vont fusionner pour n’être plus qu’une seule et unique école en 2015 ?

Hervé Biausser : De notre côté tout est voté et acté. Il reste encore à nos ministères de tutelle (le ministère de l’Éducation nationale, de l’Enseignement supérieur et de la Recherche et celui de l’Industrie) à faire passer le décret. Normalement tout devrait être acté le 1er janvier 2015.

Mais il ne s’agit pas d’une fusion mais d’une création : nous ne voulons pas seulement mélanger deux cultures mais créer une nouvelle école dans laquelle 1+1 ne ferons pas que deux mais créeront davantage de valeur.… Lire la suite

Stratégie d’université : les IAE et la formation continue

  • Tout l’été nous vous proposons de retrouver des grands entretiens publiés sur ce blog en 2014-2015 et qui présentaient des stratégies d’établissements.

Présents sur tout le territoire, les instituts d’administration des entreprises (IAE) sont un acteur majeur de la formation des professionnels de la gestion en France, en formation initiale tout autant qu’en formation continue. Directeur de l’IAE Lyon et président d’IAE France, qui regroupe 32 IAE, Jérôme Rive revient sur les missions des IAE.

Jérôme RiveOlivier Rollot : Le Réseau des IAE est devenu IAE France cette année. Quelles nouvelles actions menez-vous ensemble aujourd’hui ?

Jérôme Rive : Nous avons créé une dynamique que nous nous appliquons à renforcer. Par exemple en ce moment avec un concours quizz « Avez-vous l’esprit IAE » permettant de gagner un voyage à Montréal. L’esprit IAE auquel nous tenons se crée aussi avec la montée en puissance du programme IAExchange, qui permet à un étudiant d’avoir une mobilité nationale d’un IAE à l’autre lors de son cursus de master.… Lire la suite

Etudiants étrangers : comment mieux les accueillir

Dans le monde, le nombre d’étudiants internationaux a doublé ces dix dernières années et atteint aujourd’hui les 4 millions. En 2025 il devrait avoir de nouveau doublé et 8 millions d’étudiants (dont la moitié en provenance d’Asie) quitteront alors chaque année leur pays. Les attirer, attirer les meilleurs, est peut-être l’enjeu le plus important aujourd’hui pour les grands établissements l’enseignement supérieur qui, en retour, pourront également mieux permettre à leurs propres étudiants de partir.

« Internationalization at home »

Quand on arrive à l’ESC Rennes School of Business, il est difficile de ne pas être frappé par le nombre d’étudiants (40% des effectifs) et de professeurs internationaux : plus de 80% ! Brésil, États-Unis, Inde, Allemagne… les drapeaux de leurs pays respectifs sont indiqués à côté de leurs noms devant leurs bureaux. « Notre corps professoral impacte le caractère international au-delà de la seule pratique de l’anglais [tous les cours sont en anglais en 3ème année] », explique Olivier Aptel, le directeur de l’école.… Lire la suite

Stratégie d’école : EMLyon et le digital

  • Tout l’été nous vous proposons de retrouver des grands entretiens publiés sur ce blog en 2014-2015 et qui présentaient des stratégies d’établissements.

Il y a maintenant un an que Bernard Belletante (@belletante) a pris la direction de l’EMLYON. Le temps de faire le point et de lancer un plan stratégique qui doit faire de son école un acteur majeur d’une économie de la connaissance qui se mondialise à grand pas. Entretien avec un homme qui sait ce qu’il veut.

Bernard Belletante (photo L. Cerino)Olivier Rollot : Vous voilà de retour dans une maison que vous aviez quittée il y a douze ans. Comment analysez-vous la situation d’une école qui a été en panne de direction pendant pratiquement trois ans ?

Bernard Belletante : L’école a vécu trois ans d’inertie et il était temps de lui donner une nouvelle impulsion pour qu’elle ne se contente pas de vivre sur sa lancée. Il y avait de nombreux choix à faire pour se remettre dans la course et rattraper les écoles qui les ont déjà faits.… Lire la suite

Stratégie d’école : Télécom Lille et la pédagogie

  • Tout l’été nous vous proposons de retrouver des grands entretiens publiés sur ce blog en 2014-2015 et qui présentaient des stratégies d’établissements.

Télécom Lille est une école particulière à plus d’un titre : seule école constituée sous la forme d’un groupement d’intérêt économique (GIE), elle dépend conjointement de l’Institut Mines-Télécom et de l’université Lille 1 ; ouverte à plusieurs niveaux, elle recrute à la fois des bacheliers et des élèves de prépas ; généraliste du numérique, elle possède un département d’économie-gestion. Rencontre avec son directeur, Narendra Jussien.

Narindra Jussien Olivier Rollot : Cette année la Commission des titres d’ingénieur (CTI) a insisté sur le développement de nouvelles méthodes pédagogiques dans les écoles d’ingénieurs. Cela tombe bien, Télécom Lille est en pointe sur ce sujet !

Narendra Jussien : Effectivement il y a plus de 20 ans que nous nous intéressons à l’enseignement à distance, à l’apprentissage par projet ou aux classes inversées.… Lire la suite

Stratégie d’école : le pôle universitaire Léonard de Vinci et l’interdisciplinarité

  • Tout l’été nous vous proposons de retrouver des grands entretiens publiés sur ce blog en 2014-2015 et qui présentaient des stratégies d’établissements.

Le pôle universitaire Léonard de Vinci c’est trois écoles sur un même site à La Défense aux portes de Paris : une école d’ingénieurs, l’ESILV, une école de management, l’EMLV, et une école d’Internet l’IIM. Une multidisciplinarité dont ses président et vice-présidente, Pascal Brouaye et Nelly Rouyrès, entendent bien faire leur marque de fabrique. Notamment avec un Fablab consacré aux objets connectés qui réunit tous les étudiants dans des projets communs.

Pascal Brouaye et Nelly Rouyrès

Olivier Rollot : Il y a maintenant deux ans que vous avez pris la tête du pôle universitaire Léonard de Vinci. Quelle grande direction voulez-vous lui donner aujourd’hui ?

Pascal Brouaye : Tout le monde se demande aujourd’hui comment surmonter les défis de l’hybridation et de la transdisciplinarité et nous avons justement la chance de posséder trois écoles très complémentaires.… Lire la suite

Stratégie d’université : Savoie Mont Blanc et le territoire

  • Tout l’été nous vous proposons de retrouver des grands entretiens publiés sur ce blog en 2014-2015 et qui présentaient des stratégies d’établissements.

L’université de Savoie est devenue en 2014 l’Université Savoie Mont Blanc et vient de changer de logo pour mieux affirmer sa nouvelle identité. Université pluridisciplinaire, elle compte 14 000 étudiants répartis sur tout le territoire savoyard. Université résolument indépendante, elle est en passe de devenir membre associé renforcé de la Comue Université de Grenoble. Son président, Denis Varaschin, nous en trace le portrait.

Denis Varaschin (photo Yannick Perrin)

Olivier Rollot : Pourquoi avoir fait évoluer l’identité de votre université ?

Denis Varaschin : C’est un changement dans la continuité puisque l’on garde le nom « université de Savoie » et que l’on y ajoute « Mont Blanc ». Dans le même esprit, nous faisons évoluer notre logo en conservant la forme du blason, la croix de Savoie et la couleur bleue tout en y ajoutant la montagne pour obtenir une plus grande lisibilité.… Lire la suite

Stratégie d’école : l’Ecole nationale de la magistrature triple ses promotions

  • Tout l’été nous vous proposons de retrouver des grands entretiens publiés sur ce blog en 2014-2015 et qui présentaient des stratégies d’établissements.

L’École nationale de la magistrature (ENM) a longtemps semblé être un Graal inaccessible pour les juristes avec des promotions qui dépassaient à peine les 100 « auditeurs de justice » chaque année. Aujourd’hui c’est près de trois fois plus d’élèves (270 pour être précis en 2015) que l’ENM recrute. Xavier Ronsin, son directeur, nous explique pourquoi il ne faut pas avoir peur de tenter d’entrer à l’ENM.

Xavier Ronsin

Olivier Rollot : On se souvient des toutes petites promotions de la fin des années 2000 à l’ENM. Aujourd’hui ça a bien changé.

Xavier Ronsin : Nous avons progressivement augmenté depuis 2012 la taille de nos promotions pour atteindre les 263 cette année. En 2016, le gap sera encore plus important. En effet, les concours d’accès de 2015 offriront 280 postes.… Lire la suite